histoirespourrire

Un site utilisant unblog.fr

30
jan 2014
LA MAISON HANTEE
Posté dans Etrange par soinsnaturelpouranimaux à 3:30 | 1 réponse »

       Monsieur et Madame S… vivaient en location dans un appartement depuis plusieurs années. Après de longues soirées de discussion, pesant le pour et le contre, ils décidèrent d’acheter une petite maison à la campagne. Là encore, on avait beaucoup pensé avant de s’arrêter sur ce choix, l’un préférait la ville et l’autre la campagne. Finalement, on avait choisi cette dernière pour le calme et le petit jardin.

     Ils passèrent la fin de la semaine en recherches vaines, trop onéreuses, trop de travaux, trop loin par rapport au travail de chacun. Cela faisait 6 mois qu’ils cherchaient.

     Puis, un jour en allant se promener sans réellement chercher, ils virent la maison de leur rêve. Une magnifique bâtisse avec un terrain, pas trop grand, ni trop petit. Il y avait un panneau à vendre, mais pas le nom d’une agence. Monsieur S… voyant qu’il y avait du monde un peu plus loin, se dirigea vers eux et demanda s’ils savaient où l’on devait s’adresser pour la maison.

     Le couple le regarda d’un drôle d’air, un peu comme s’il était fada, mais lui indiqua le nom d’une agence.

     Monsieur et madame S… se rendirent directement à l’agence.

- Vous désirez ?

     Monsieur S… Indiqua l’adresse de la maison. Les employées de l’agence immobilière se regardèrent, enfin une dame plus âgée que les autres se leva.

- Oui Monsieur cette maison est bien à vendre.

- Pouvons-nous la visiter ?

     La femme se recula.

- Je suis désolée mais c’est le patron qui fait visiter celle-ci, et il ne sera là qu’en fin de journée.

- Vous êtes certaine de ne pas pouvoir nous la faire visiter ?

- Certaine.

- Pourquoi ?

     La femme hésita un peu puis indiqua qu’il y tenait particulièrement.

- Quand sera-t-il là ?

- Je vais lui téléphoner. S’il peut se déplacer, il viendra très vite.

La femme se rendit dans un bureau et revint quelques instants plus tard.

- Il vient de suite cela lui prendra maxi une petite heure.

- Très bien, nous reviendrons donc dans trois quart d’heure.

     Les employées les regardèrent partir.

- Si on pouvait la vendre celle-là !

- Oui, ce serait un gros poids en moins depuis le temps…

     Monsieur et Madame S arrivèrent en même temps que le propriétaire de l’agence.

- Venez allons y de suite après il fera nuit.

- Il y a l’électricité quand même ? dit en riant madame S.

- oui, mais vous verrez moins bien le jardin.

     L’homme leur ouvrit la porte et alluma les lumières de toute la maison en activant le compteur.

- Voila je vous laisse visiter tranquillement. Je vous attends ainsi vous pouvez voir ensemble.

- Vous ne venez pas avec nous ?

- Non, vous pouvez prendre votre temps.

     Il sembla étrange qu’il ne leur fit pas faire la visite. En général dans les agences on s’empresse plutôt pour cela. Mais bon, ils seraient en effet tranquilles. L’intérieur était propre il y avait des meubles, des tapis au sol et aucune trace de poussière.

- Un peu vieillots les meubles mais bon, on pourrait en changer par la suite.

- Cette maison est grande je trouve.

- Nous allons demander le prix si elle te plait.

- Oui je pourrais même faire mon bureau dans une pièce et toi dans l’autre.

     L’homme de l’agence les attendait en fumant une cigarette. Il les accueillit en souriant.

- Alors elle vous plait ?

- Oui. Toutefois nous ne savions pas qu’il y avait des meubles.

- Les propriétaires n’en voulaient plus ils sont donnés avec la maison.

- Elle est en vente depuis combien de temps ?

- Quelque temps.

- Mais encore ?

- Je n’ai pas la date en tête. Mais c’est une affaire je vous le garantie à ce prix vous ne trouverez jamais plus rien.

- Quel prix ?

- 120 mille euros.

- Toute la maison, les meubles et le terrain ?

- Oui.

- Dans ce cas si elle est en vente aussi bas pourquoi ne l’avez-vous pas encore vendu ?

- Euh… en fait elle était au début très chère, mais là je viens de les contacter pendant que vous visitiez ils sont prêt à la laisser à ce prix…..vous comprenez ils ne veulent pas l’entretenir, payer les charges etc…

- Nous allons réfléchir et nous vous donnerons une réponse assez vite.

     Le couple prit le chemin de leur appartement. Chacun rêvait déjà à la façon d’aménager la maison. Ils se demandaient où ils mettraient les anciens meubles mais cela, ils verraient plus tard. Après de longues discussions ne voulant pas qu’elle leur passe sur le nez ils décidèrent d’appeler et de faire un compromis de vente.

- Je vous assure c’est une affaire.

     Ils eurent facilement leur crédit travaillant tous les deux et ayant de bons salaires. En quelques mois la maison était à eux… Ils voulaient refaire le papier peint. La peinture était encore belle et irait avec le nouveau papier. En fin de semaine, ils vinrent pour déplacer les meubles d’une pièce à une autre de manière à avoir de la place pour travailler. Ils avaient pris des vacances pour cela.

- Demain nous décollerons le papier.

     Le lendemain, lorsqu’ils arrivèrent les meubles qu’ils avaient déplacés se retrouvaient à leur place habituelle.

- Mais qu’est-ce que cela veut dire ?

- Aucune idée, mais la maison n’avait pas de poussière lorsque nous l’avons visitée.

- Et alors ?

- Peut être qu’une femme de ménage à encore les clés et qu’elle a remis tout en place.

- Quand ? Pendant la nuit ?

- Je ne sais pas, mais si nous devons avancer ce n’est pas en ne faisant rien. Bougeons tout et commençons.

- Nous allons dormir sur place ce sera plus simple.

     Le soir même, le papier de la première pièce était décollé. Pendant la nuit, ils entendirent d’étranges bruits, mais trop épuisés de leur journée n’y prêtèrent guerre attention. Qu’elle ne fut pas leur surprise en voyant une nouvelle fois les meubles à leur place.

- S’en est trop ! Je vais aller à l’agence.

     En sortant, ils rencontrèrent une dame qui promenait son chien.

- Vous êtes les nouveaux propriétaires ?

- Oui madame.

- Je vous souhaite bien du courage avec cette maison.

- Pourquoi ?

- oh ! Vous vous en rendrez compte assez vite.

- Savez-vous s’il y a une femme de ménage ?

- Une femme de ménage ? Non ! Personne ne viendrait le faire dans cette maison.

- Mais pourquoi ?

- La femme s’éloigna en levant le bras.

     A l’agence le patron n’était pas là personne ne pouvait les renseigner.

- Bon dans tous les cas on tapisse aujourd’hui.

- Oui.

     Ils déménagèrent une nouvelle fois les meubles puis commencèrent. En fin de journée, le travail était bien avancé. Ils étaient content d’eux, même si épuisés. Ils décidèrent de rentrer chez eux dans leur appartement qui serait loué dès le mois prochain.

     Le lendemain très tôt ils furent sur place et là que virent-ils ? Les meubles une nouvelle fois à leur place, mais en plus le papier n’était plus sur les murs mais au sol comme ci quelqu’un avait ôté les bandes dès qu’elles furent collées.

- Ben zut alors ! Si seulement je comprenais quelque chose à tout cela.

- Peut-être n’avons-nous pas mis la bonne colle. Ces murs sont anciens.

- Non ! J’ai demandé au marchant.

- Et les meubles, j’en ai marre de les remettre chaque jour de l’autre côté. Je ne suis pas déménageur !

Marie Etoile

Correction de Marylène

La suite la semaine prochaine


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

Une réponse:

  1. claudie piquet écrit:

    impatiente de connaitre la fin !!!
    bonne continuation

    Répondre

Laisser un commentaire

Quenouillerurale |
ELLE RACONTE |
Story Of Her LIfe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Compared - Easy Secrets In ...
| Aupaysdumoutoncalme
| dinard2014