histoirespourrire

Un site utilisant unblog.fr

4
mar 2014
MARIAGE CATASTROPHIQUE
Posté dans HUMOUR par soinsnaturelpouranimaux à 10:35 | Pas de réponses »

 

Voilà, les époux venaient de s’unir pour le meilleur et le pire.

Sur les marches de l’église, le photographe immortalisait cet évènement. Le marié dans son beau costume trois pièces, sa chemise de soie et ses chaussures vernis qui commençait à le faire souffrir. Elle, dans sa magnifique robe blanche décolletée, ses talons hauts et ses gants d’un blanc immaculé. On prenait la pose pour la photo.

Soudain, le ciel devint brusquement noir, une averse de grêlons dégringola ; les noceurs coururent à leur voiture. Les épaules et le décolleté de la mariée devinrent rouge écarlate. Son époux l’entraîna vers la voiture en courant. Et vlan, elle s’étala sur le sol boueux, ayant glissée sur une crotte de chien.

Il aida sa dulcinée à se relever, et ils s’engouffrèrent enfin dans la voiture. Tachant de boue les sièges et la moquette en diffusant une odeur très désagréable.

On décida que la mariée allait devoir se changer, ce qu’elle fit pendant que les invités rejoignaient le lieu où devait se dérouler la fête.

Lavée et changée, elle revint en boitant légèrement ayant un gros bleu à la fesse gauche.

- J’espère que c’est le pied gauche qui a marché sur la crotte cela porte bonheur.

Un autre lui dit :

- Mariage pluvieux, mariage heureux ! Sauf que là, ce sont des grêles… ce ne peut qu’être un mariage fantastique.

 

La mariée fit bonne figure en souriant même si elle n’en pensait pas moins. Mais, très vite, on ne pensa plus qu’à s’amuser et faire bombance. Le soleil était de retour et les enfants jouaient dehors.

 

Un chat roux s’invita à la noce en miaulant. Les mariés lui offrir de la viande et des restes. Il fit le tour des invités. La belle-mère de la mariée détestait les chats, elle le poussa de la main et du pied. Le minet se retourna lui montrant son postérieur, dressa toute droite sa queue et lui envoya un jet d’urine sur le bas de la robe avant de s’enfuir en courant.

Belle maman se mit à hurler.

 

- Qu’elle horreur fit la mariée avec un petit sourire maitrisé. Chacune son tour pensa-t-elle. Elle ne s’est pas inquiétée pour moi lorsque je suis tombée.

-

On rinça le bas de la robe et on dansa.

 

La nuit était à présent tombée, il pleuvait et l’orage grondait. La noce menait bon train entre les divers plats on dansait, chantait…

 

Brusquement, des couacs se firent entendre dans l’orchestre. On constata qu’un musicien avait forcé un peu trop sur le champagne. On lui intima l’ordre de se reposer dans une pièce derrière.

La pièce montée arrivait enfin sur un chariot, mais l’électricité fut coupée, l’orage sans doute… On attendit dans le noir. Soudain, on entendit un choc, la lumière revint pratiquement au même moment. Et là… on constata que la magnifique pièce montée s’étalait, une partie sur la table, l’autre sur le sol et une troisième sur la robe du témoin de la mariée.

Les invités regardaient avec horreur et consternation. Les jeunes époux de leur côté en profitèrent pour s’éclipser.

 

- La bonne nouvelle ma chérie, c’est que personne n’oubliera notre mariage.

-

Tous deux se mirent à rire aux éclats.


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Quenouillerurale |
ELLE RACONTE |
Story Of Her LIfe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Compared - Easy Secrets In ...
| Aupaysdumoutoncalme
| dinard2014